Le duvet Eider

Ce duvet si particulier provient du canard Eider, vivant en Amérique du Nord, Islande, Ecosse, Scandinavie et Sibérie. De par son pedigree unique, sa rareté, et la qualité de son duvet, les couettes en duvet Eider sont particulièrement appréciées à travers le monde. Mais derrière ces particularités se trouve également une longue tradition de fabrication.

À quoi ressemble le duvet Eider?

Ses brins sont touffus et fibreux, propices à la création de poches d’air, le rendant très isolant et donc chaud. S’adaptant rapidement à la température ambiante, le duvet Eider est aussi plus doux. Sa durée de vie est également supérieure. Une couette de ce type traverse les générations et peut sans soucis durer plus de quarante ans. L’enveloppe d’une couette a tendance à s’user au fil des ans et ne dure en général pas aussi longtemps. Cependant, il vous est tout à fait possible de conserver le duvet Eider et de faire changer l’enveloppe lorsque celle-ci s’use. Celui-ci sera retiré, nettoyé et remis dans une nouvelle couette.

Couetteduvet.fr vous propose une sélection de couettes en duvet Eider.

Nid de canard Eider avec oeufs

Les femelles garnissent leur nid de duvet de façon à mieux protéger leurs œufs des fortes rafales de vent.

La récolte du duvet d’Eider

Le duvet Eider est récolté à la main lorsque la saison de reproduction touche à sa fin. Il est ensuite lavé.

L'Islande et le duvet Eider

Eider à duvet

Depuis la découverte du duvet Eider il y a près de onze siècles en Islande, les habitants utilisent ce duvet comme isolant. Chaque année, les canards Eider font leur nid au même endroit, le long des côtes et sur les îles environnantes. Au fur et à mesure, de véritables liens se sont tissés entre les canards et les fermiers recueillant le duvet. Ces derniers offrent aux volatiles un espace protégé, à l’abri des renards et oiseaux de proies. En contrepartie, ils obtiennent la possibilité de récolter le duvet des nids en fin de saison de reproduction.

Environ quatre cents fermiers participent à cette récolte chaque année. Ils s’occupent également du nettoyage et de la vente de la récolte, représentant au total environ 3000 kg de duvet. Ce commerce contribue de manière importante à l’économie du pays ainsi qu’à la vie des fermiers concernés.